Sur le tapis, à côté du chat endormi, parmi les jouets de la chambre, le petit train continue son chemin.

Pas besoin de texte, les images racontent parfaitement, l'imagination de l'enfant avec qui on le regarde fait le reste. Cet album pour moi c'est un peu une petit madeleine, quand je le regarde je me retrouve dans les jeux d'enfant, la paraisse du dimanche quand on reste en pyjama, qu'on construit tout un monde avec des bouts de ficelle, que le monde réel est loin.

J'ai hésité à mettre cet album sur ce blog parce qu'il est actuellement indisponible.
Mais on peut le trouver dans les bibliothèques et ça vaut le coup et puis, on ne sait jamais, peut être que circonflexe va le remettre à son catalogue un de ces jours. 

Ce serait vraiment triste que des ouvrages de cette qualité tombent dans l'oubli.

diaspora*