Petit format, angles arrondis, papier épais et couverture cartonnée, ces deux albums sont de beaux objets.

La photographe présente, sur chaque double page, une photo brute sur la droite et l'image transformée au verso, sur la gauche. Jeu de surprise et de devinette, on cherche à savoir ce qui va suivre, en exploitant les indices donnés par le texte.

On aussi peut regarder ces albums avec des tout petits, qui s'amusent de voir les objets se transformer. Et avec les plus grands, c'est  une véritable éducation du regard, ils se prennent au jeu et se mettent à chercher, eux aussi, les formes évocatrices autour d'eux.

(Note pour les parents: ne pas leur laisser les feutres à portée de main quand ils sont dans cette humeur créative, on sait jamais!)

Le jeu peut se reproduire et s'enrichir à l'infini et les promenades en villent prennent alors un autre sens.