Petit à petit, au fil de ses albums, Yuichi Kasano arrive à nous rendre le Japon presque familier. On a même  l'impression de faire un peu partie de la famille, on profite de la transmission instaurée entre les différentes générations. On ressent toujours un lien chaleureux entre les personnages et on se sent bien au milieu d'eux, comme le chat ou les poules qui se promènent dans l'image.

On retrouve les ingrédients qui font le succès des albums de Kasano: belles illustrations pleine page, personnages toujours expressifs, variation dans les cadrages et multiplication des points de vue, souci du détail. Et un texte qui va à l'essentiel, tout en étant réellement précit.