Ainsi réduit à l'immobilité par ses démons intérieurs, Chaton Pâle vit replié sur lui même, à l'écart du monde. Les insupportables petits messieurs lui ont insufflé une telle méfiance qu'il n'ouvre même plus la porte à Mouffette, sa voisine. chaton_pale_Duhaze_HongFei_int.jpg

Mais un jour, Grand-Mère Chat du Pissenlit, à califourchon sur Myrtille, sa corneille, atterrit chez lui par accident. Elle fait fi des insupportables petits messieurs et aide Chaton Pâle à surmonter ses peurs. 

Les thèmes du dépassement de ses angoisses et de l'apprentissage de la confiance en soi ne sont pas très souvent traités en littérature enfantine. Et ils ne peuvent l'être de façon pertinente qu'avec beaucoup de talent (oui, bon, pour les autres thèmes aussi il faut du talent pour faire un bon album, mais disons que là c'est des sujets particulièrement casse-gueules et qu'on peut facilement tomber dans l'album prescriptif/bien pensant, tout ce que je déteste).

Chaton_Pale_Duhaze__HongFei_litterature_enfantine.jpgC'est le premier album dont Gaëlle Duhazé est à la fois illustratrice et autrice (on s'y habitue finalement à ce mot). Si on est tatillon on décèle quelque toutes petites maladresses dans le texte, disons qu'il pourrait être un tout petit peu resserré.

Dans les images par contre, quelle maîtrise! Aquarelle et crayon, couleurs tantôt mélancoliques tantôt éclatantes, trait vif, détails riches, il y a incontestablement beaucoup de talent là dedans. 

Ajoutons à cela que le travail d'édition est (comme toujours chez HongFei) très soigné pour finir de vous convaincre d'aller voir ce livre au plus vite et si vous hésitez encore, regardez la vidéo de présentation de l'album.