Ce n'est que quand le père tombe dans le piège creusé par les enfants que la réalité s'impose de nouveau. C'est qu'il a l'air de s'être fait mal, le pauvre!

L'album se termine sur le gouter des enfants, alors que le soleil descend doucement dans le ciel.
L'immersion dans le jeu est terminée, jusqu'à la prochaine fois.

Avec ses grandes images pleines pages à fond perdu, on est complètement immergés dans le jeu des enfants. On s'y laisse volontiers entrainer et les jeunes lecteurs s'y reconnaissent pleinement.