C'est donc aussi l'histoire d'un singe de mauvaise humeur à cause d'un éléphant qui était furieux à cause d'une chauve souris... Vous avez compris le principe, n'est-ce pas?
A chaque étape de cette histoire en randonnée l'illustration souligne l'air piteux de l'animal qui se fait rabrouer puis son regard furibond à l'égard de sa victime.

Du plus gros au plus petit, chacun trouve sur qui passer sa mauvaise humeur... Et la souris? Toute petite mais pas démunie, c'est finalement grâce à elle que l'éléphant va recueillir ce qu'il a semé... Et que l'histoire peut recommencer.

Le principe n'est pas nouveau, mais l'écriture d'Agnès De Lestrade, soutenue par l'humour des illustrations de Guillaume Plantevin en font un album très réussit qui incite à la relecture.

diaspora*