boucle_d__or_interieur_.jpgLe texte est à l'avenant des images, Olivier Douzou y a glissé des expressions et jeux de mots qui évoquent le monde des chiffres et des mathématiques. Au fil de l'histoire, un brin d'absurdité s'invite dans le récit et les chiffres, qui ont déjà pris la place des images prennent aussi celle des mots, dans la bouche du petit ours.

Si l'histoire est connue et reconnue, son traitement nous propose des surprises et des inventions à chaque pages. On sourit, on rit et jamais on ne s'ennuie. Les enfants prennent plaisir à décrypter ces images dont l'apparente simplicité (due entre autre à l'utilisation de seulement 3 couleurs, en plus du noir et du blanc) cache une grande richesse. Et la chute, inventive et inattendue est excellente. 

Cet album a été lu et apprécié aussi par Kik et par pépita

Et pour ceux qui veulent explorer différentes versions de ce contes, rendez vous à l'ombre du grand arbre.