Rapidement, l'enfant comprend la structure de l'album. Il sait qu'il y aura "Bientôt, c'est sûr..." répété toutes les deux pages et parfois même, il le prononcera avant l'adulte. Dans cette répétition il y a  l'ellipse. Dans cette ellipse, on peut mettre tout ce qu'on veut.

La lecture peut alors s'étirer, chaque double page donne l'occasion d'inventer une petite histoire, de faire des suppositions. "Tiens, c'est les trois petits cochons" m'a dit un enfant. Un autre l'a corrigé: "Non, les trois petits cochons ils ont pas de maman..." Puis, plus tard, pointant un papillon "C'est celui là! C'est celui là qui vient de la chenille! Regarde, c'est ses couleurs". Et nous, adultes, on accueille la parole de l'enfant, on s'émerveille, encore, de les voir si pertinents. On savoure le texte qui est agréable à lire et la beauté des illustrations. C'est généralement à la relecture qu'on remarque que certaines pages incitent à tourner l'album, à le regarder à l'envers.

C'est une histoire en spirale, un livre qu'on relit pour bien comprendre cette répétition permanente qu'est le temps. La nuit puis le jour, mais aussi l'alternance des saisons, le cycle de la vie et toutes les petites surprises qu'elle nous réserve. Un album qui peut être lu à des tout petits, qui seront sensibles à la musicalité du texte, et à des grands à qui il va donner du grain à moudre.