On est aux côtés des pompiers, au sol d'abord, quand ils branchent les tuyaux, puis tout en haut de l'immeuble, dans un plan vertigineux sur l'échelle contre l'immeuble, avec la petite fille saine et sauve, comme son perroquet.

Le feu finit par être éteint, l'ambulance emporte les blessés (qu'on ne voit pas).
On a vu de la fumée, la foule et l'organisation pour les pompiers mais aucune image ne montre les flammes.
Le livre montre donc l'urgence de la situation, ce n'est pas spécialement édulcoré mais il est très rassurant, les mots choisis et les images montrées ne risquent pas d'être générateurs d'angoisse pour le jeune lecteur.
Surtout apprécié des petits garçons ce livre fait pourtant en ce moment la joie de ma fille. Il a le mérite d'être juste, même si les tenues des pompiers français diffèrent de celles des Japonais, les enfants ne s'y trompent pas. Ils apprécient les détails techniques (et la justesse du vocabulaire)