"Tracteur" est une histoire d'amitié entre Amir et le tracteur vert qu'il voit tous les matins sur le chemin de la crèche. Si vous n'avez jamais entendu un tracteur pleurer de chagrin à l'idée de se séparer de son copain, lisez ce livre, vous serez surpris de tant de sentiment de la part de l'engin.

Dans "chatons", on découvre à quel point les petits chats et les petits enfants peuvent se ressembler, parfois. 


"Canards" reprend une comptine anglaise, qui, sans en avoir l'air, parle à l'enfant de grandir, de vivre sa vie, et aussi un peu de gourmandise.

Le fil conducteur c'est le personnage bien sûr, et l'univers du jeune enfant. Le goûter qui conclue chaque aventure aussi. Mais chaque livre à son propre caractère, accentué par une couleur dominante.

 J'espère que cette tétralogie sera suivie de beaucoup d'autres aventures d'Amir, comme toujours Anaïs Vaugelade est très juste dans les sentiments enfantins et très pertinente dans sa façon de les faire passer.