Ce livre là, j'ai eu du mal à me décider à faire un billet dessus. Ce n'est pas facile de bien en parler, j'ai du mal à dire avec des mots à quel point il est important. D'habitude, quand j'ai envie de le défendre, je le lis et ça suffit.

Là je ne peux pas vous le lire, je suis contrainte de vous le décrire mais je sais déjà qu'il n'y aura pas dans mes mots toute la beauté, toute la douceur, tout l'espoir qu'on trouve dans ce livre. 

Le livre raconte l'accident, le décès puis l'enterrement du petit lapin. Autour de lui, tous les animaux s'affairent, qui l'habille, qui l'enterre, qui le pleure.

Souvent les adultes sont déstabilisés, L'auteur n'y va pas par 4 chemins, les mots sont justes, ils ne mentent pas.
Mais la forme même de ce récit est rassurant pour les enfants.

Je ne le lis pas très souvent. Les enfants ne le choisissent pas souvent. Mais quand ils le choisissent ils sont touchés, certes, mais pas ébranlés comme on pourrait le croire, au contraire, ils ressortent de cette lecture plus forts face à la mort, mieux armés.