Il est grand maintenant, il veut jouer dehors. Chaque jour il outrepasse un peu plus l'interdit posé par sa mère, chaque jour il s'éloigne de la maison, jusqu'au jour où il décide de partir en voyage. Au cour du voyage initiatique de Laurent on le voit s'épanouir, ses oreilles prennent de l'ampleur. Il se sent libre, avec tout ce que ça peut avoir d'effrayant. Après avoir quitté sa mère et fait son chemin tout seul, il est prêt pour fonder à son tour un foyer, comme en témoigne la dernière page. Ce livre m'a profondément touchée la première fois que je l'ai lu, sans doute parce que Laurent et sa mère trouvent la juste distance, il arrive à se séparer d'elle sans la perdre ni s'y perdre. Je suis devenue mère moi aussi et je lis ce livre différemment mais je l'aime toujours autant. Il a toujours un très gros succès en grande section de crèche, j'ai d'ailleurs été très surprise de voir qu'il était souvent conseillé "à partir de 4 ans". Il plaît sans aucun doute bien au-delà mais ma fille (qui n'est pas surdouée, c'est juste une fillette qui aime les livres) s'est prise de passion pour ce livre vers 2 ans et demi.