Littérature enfantine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi, octobre 20 2017

Questions idiotes

questions_idiotes_litterature_enfantine.jpgQuestions idiotes, Philippe Corentin, école des loisirs, 10€

Mais qu'elles sont bêtes les grandes personnes! Franchement, il faut toujours tout leur expliquer.

C'est que les pauvres, elles n'ont pas un grand sens de l'observation. On pourrait devenir rouge écrevisse et tout hurlant avant qu'elles ne comprennent que oui, l'eau de la douche est trop chaude! Rha la la, quels empotés.

Philippe Corentin, lui, il a les yeux en face des trous, il observe les adultes et quand il les représente, il n'hésite pas à les égratigner. Ici il s'amuse de toutes ces questions toutes faites, prononcées sans qu'on y réfléchisse et les illustre avec sa gouaille habituelle. Le résultat est frais, drôle et juste assez irrévérencieux pour qu'on comprenne que, quel que soit son âge, l'auteur se sent plus enfant qu'adulte.

Lire la suite...

mardi, octobre 17 2017

La noisette

la_noisette_litterature_enfantine.jpgLa noisette, Anne-Florence Lemasson, Dominique Ehrhard, Les grandes personnes, 17€50

Voilà un merveilleux livre pop-up aux découpes précises, aux pliages impeccables, aux formes parfaites, comme on y est habitués avec cet éditeur.

La neige tombe à travers la fenêtre. Dehors, un écureuil se hâte. Alors qu'il prépare ses provisions pour l'hiver, une noisette lui échappe.

Petit à petit, la neige la recouvre, tandis que différents animaux se promènent à leur tour dans le jardin. Une petite souris d'abord, fine et discrète, puis une mésange d'une grande délicatesse et des corbeaux qui se détachent, très impressionnants, sur le blanc de la page.

Lire la suite...

dimanche, octobre 15 2017

Puisque c'est comme ça, je pars!

PuPuisque-cest-ca-je-pars-Litterature_enfantine.jpgisque c'est comme ça, je pars! Yvan Pommaux, l'école des loisirs, 14€80

On voit tout de suite qu'elle a l'imagination fertile la petite Nora. Avec Jojo, son doudou, elle invente des aventures dans le bac-à-sable. Mais sa mère l’interrompt: il est temps de rentrer. Norma fait l'effort de sortir de son jeu quand le téléphone maternel coasse. Désormais, maman est loin, très loin, perdue dans le fil de sa conversation. Elle ne se rend même pas compte du départ de sa fille.

La fillette rencontre son copain Félix et ensemble ils partent à l'aventure dans le parc qui peu à peu se transforme sous leurs yeux en jungle sauvage. Le petit bateau de bois qui flottait dans la fontaine devient réel, les statues s'animent et les plantes jettent un œil sur nos deux héros.

Ils deviennent alors des explorateurs, plongés dans un monde étrange et parfois inquiétant. Poursuivis par une lionne ou faisant naufrage dans le lac, Norma et Félix vont devoir affronter des situations périlleuses. Au point que la fillette va égarer son doudou, Jojo, son tout premier partenaire de jeu.

Lire la suite...

vendredi, octobre 13 2017

Pousse, petite pousse!

pousse-petite-pousse-nobi.jpgPousse, petite pousse! Yuichi Kasano, Nobi nobi, 11€50

Une petite fillette à couettes trouve un jour dans son jardin, une minuscule pousse. Accompagnée d'un chaton, elle décide de prendre soin de la plante. Hop, elle chausse ses bottes et va chercher l'arrosoir. L'effet est fulgurant et ils sont bien surpris de voir la petite pousse devenir si grande si rapidement. Mi amusés mi fascinés, ils suivent la progression de cette version rampante du haricot magique.

La plante investit le jardin, grimpe le long du fil à linge et entre dans la maison. Dans la cuisine, sous les yeux ébahis des mamans (celle de la fillette et celle du chaton), elle ouvre la porte des placards, fait voler les bouteilles. Puis elle s'étend jusqu'à l'arrière du jardin et la façade de la maison.

Lire la suite...

mercredi, octobre 11 2017

La complainte de Gecko

complainte-de-gecko.jpgLa complainte de Gecko, Marie Brignone, Elodie Nouhen, Didier jeunesse, 12€50

Après avoir passé la journée à manger des insectes, Gecko cherche le sommeil. En vain. Le Clic-clac incessant de Luciole l'empêche de dormir. Il va en référer à Lion, digne représentant de l'autorité dans la jungle. Renseignement pris, Luciole ne clignote pas sans raison, elle apporte son aide à Pivert qui cherche à annoncer un danger. Interrogé à son tour, il explique que tout ça, c'est de la faute de bousier, qui roule des boules de crottes.

Vous l'aurez compris, nous avons affaire à un conte en randonnée où chacun justifie son acte par celui de l'animal suivant.

A chaque protagoniste est associé une onomatopée, qui contribue à rythmer le récit, en association avec la répétition de la phrase prononcée par le lion: "Quel charivari! Oh, quel charivari! On veut dormir ici!"

Lire la suite...

dimanche, octobre 8 2017

Détache-moi!

couverture

Auteur: Marcel Rufo

Collection : Essai

Editions: Anne Carrière

Prix : 18€

Pages :265

"Peut-on vivre sans lien? Non, parce qu'on ne peut pas exister seul. On a besoin de l'autre pour se construire et se conquérir, pour se rassurer parfois, et pour partager des moments, des idées et des désirs."  La force du lien

Lire la suite...

vendredi, octobre 6 2017

Pfff...

pfff_dubois_litterature_enfantine.jpgPfff..., Claude K. Dubois, Pastel

Merle et Roro s'éclatent bien à jouer à la tablette. Mais papa, ce vilain rabat-joie, la confisque sans ménagement. En plus, il leur demande d'aller jouer dehors. Carrément. Dehors, c'est bien connu, on s'y ennuie. Un ennui fort, un ennui palpable, un ennui implacable. On pourrait presque dire que s'ennuyer à ce point c'est un job à plein temps pour les deux petiots. Ils s’ennuient à voix haute, ostensiblement.

Quand papa multiplie les propositions de jeu, Merle et Roro trouvent toujours une bonne raison de refuser, au point qu'il finit par proposer de gonfler la piscine.

La piscine quoi, n'importe quel gamin devrait sauter de joie à cette idée.
Ben non. Merle trouve l'eau trop froide et Roro se plaint qu'il n'a pas de bonnet.

Mais heureusement, Pinson passe par là.

Lire la suite...

mercredi, octobre 4 2017

Le bondivore géant

Le-Bondivore-Geant.jpgLe bondivore géant, Julia Donaldson, Helen Oxenbury, Kaléidoscope, 13€

D'abord, sur la page de titre, il y a Lapin qui bondit. Il se dirige vers son terrier et, ma foi, la prairie à l'air plutôt tranquille et paisible, c'est même le genre de paysage dans le quel on irait volontiers faire une promenade.
Mais de son terrier sort une grosse et impressionnante voix: "C'est moi, le bondivore géant, aussi horrible que méchant"

Voilà le lapin bien penaud qui va chercher Minette à la rescousse. Elle se propose de s'approcher discrètement du terrier et de sauter sur l'intrus.

"C'est moi, le BONDIVORE GEANT et je t'écraserai comme un taon!" V'là la Minette bien moins courageuse, elle se carapate à son tour et va chercher l'aide de l'ours.

Lire la suite...

lundi, octobre 2 2017

Raoul, T'aurais pu prévenir avant de partir...

raoul_t__aurais_pu_prevenir_avant_de_partir.jpgRaoul, T'aurais pu prévenir avant de partir, Michel Van Zeveren, Pastel, 13€50

Il y a des livres qu'on attend avec une légère appréhension. 

Ok, le premier était parfait, le second pas décevant, mais y a-t-il vraiment un filon pour en faire un troisième opus?

Là en plus, j'avoue que j'étais un peu sceptique sur le thème central de l'album.

Dans cet épisode, Raoul perd son grand-père. Son papipa avec le quel il avait une relation amicale et pleine de tendresse dans Mais c'est une fille.

J'étais pas trop chaude pour le voir mourir moi, ce personnage là, je m'y étais attachée. Et puis, disons le, j'avais peur du côté pathos qu'il n'est pas facile de tenir à distance quand on aborde le deuil avec les enfants.

Mais comme le titre prêtait à sourire, j'ai tout de même voulu le voir.

Lire la suite...

vendredi, septembre 29 2017

Le mauvais pli

Le-mauvais-pli.jpgLe mauvais pli, Juliette Binet, Rouergue, 12€90

Voilà un petit album au format proche d'un roman, divisé en trois chapitres, dont on pourrait penser que la narration va surtout se faire par le texte. Il n'en est rien.
Le mauvais pli est en réalité un album sans texte dans le-quel les quelques mots qui servent de nom de chapitres donnent une petite clef de lecture.

Il raconte les déboires d'un homme qui veut passer sur l'autre page. C'est-à-dire qu'il est d'abord sur la page de gauche et qu'il veut cheminer, vers celle de droite. Mais voilà, un livre, ce n'est pas un dessin animé, ce n'est pas linéaire, un livre ça se caractérise par sa reliure. La reliure qui fait  un pli dans la double page. Et ce pli va jouer des tours à notre héros.

Lire la suite...

- page 2 de 55 -