vendredi, novembre 10 2017

Lignes

lignes_suzy_lee.jpgLignes, Suzy Lee, les grandes personnes

Merveilleuse Suzy Lee, dont le coup de crayon, une fois de plus, m'enchante! Les images qu'elle crée ont une force évocatrice à nul autre pareille.

Une fillette, sourire aux lèvres, virevolte en patins à glace sur un lac gelé. On sent une grande liberté de mouvement, le lac n'a pas de limite, elle enchaîne glissades et pirouettes, le nez au vent.
Bientôt, la glace, d'abord immaculée, se couvre de lignes gracieuses, qui matérialisent les déplacements de la patineuse. C'est beau comme une écriture dans une langue inconnue, comme des notes de musique sans portée. Et puis, après une ultime pirouette, l'équilibre se rompt, brutalement la patineuse chute.

Alors, l'illustratrice se rappelle à nous. Cette chute ne lui convient pas, alors elle froisse la feuille et reprend une histoire différente. Cette fois c'est l'histoire d'une fillette qui, avec des amis, patine sur un lac gelé. L'ambiance est joyeuse et festive, sur la glace, les lignes se croisent, se mêlent, disparaissent presque les unes sous les autres.

Lire la suite...

mercredi, novembre 8 2017

Loupé!

loupe.jpgLoupé! Chrisitan Voltz, Rouergue, 13€50

Ce que j'aime bien chez Christian Voltz (bon, en vrai y'a plein de trucs que j'aime bien chez lui, mais entre autre ça), c'est qu'il nous fait pas la morale. Il nous dit pas ce qu'on devrait faire, il nous dit pas ce qui est bien et ce qui est mal. Il se contente de raconter des histoires, libres à nous d'en tirer les conclusions qui s'imposent. Et, quand il s'amuse des défauts de ses contemporains, il le fait avec plein d'humour, ce qui fait tout de suite passer la pilule.

Ici, il nous montre un bonhomme, probablement pas tout jeune, en témoignent les rides et la casquette de grand-père, qui attend le bus. A ses côtés, un grand dadais, un d'jeuns, un wesh-wesh, bref, un spécimen assez courant que l'on pourrait nommer jeune-adulte ou ado attardé. Un vrai "digital native" en tout cas, smartphone greffé à la main.

Le décor semble minimaliste: un bout de trottoir, une fenêtre et l’arrêt du bus.

Lire la suite...

lundi, novembre 6 2017

Dolto en héritage, Tout comprendre, pas tout permettre

couvertureDolto en héritage, Tout comprendre, pas tout permettre

Auteur: Edwige Antier

Collection : « Réponses »

Editions : Robert Laffont

Prix : 19 .50€

Pages : 283

« Laissons l’enfant aussi libre que possible, sans lui imposer des règles sans intérêt. Laissons-lui seulement le cadre des règles indispensables à sa sécurité… ».

Depuis quelques années déjà, j’avoue être agacée par la déformation ambiante des propos de Françoise Dolto. Il est facile de se déculpabiliser en accusant un mouvement pédagogique… Et encore pire, elle est même aujourd’hui accusée d’être à l’origine des enfants « tyrans » tellement à la mode…

Lire la suite...

vendredi, octobre 27 2017

Blog littérature enfantine en pause

littérature enfantine chloé seguretLe blog Littérature enfantine est en petite pause de chroniques pour la semaine.
Pas que je n'ai pas des merveilles sur ma pile à chroniquer, loin de là (la preuve en image), mais je manque un peu de temps avec mes mouflettes en vacances.

Et puis je me prépare pour une intervention, le mercredi 08 novembre, à Angers pour les rencontres institutionnelles et professionnelles de la petite enfance (petit1, vous connaissez?) programme des conférences ici.

Si vous êtes dans le coin, n'hésitez pas à venir me voir (c'est gratuit sur inscription)

Lire la suite...

P'tite Pousse

p__tite_pousse_litterature_enfantine.jpgP'tite Pousse, Cécile Hudrissier, Didier jeunesse, 12€90

P'tite pousse est née du désir d'enfant d'une vieille dame. Un désir fou, nourrit d'espoir et de patience. Une petite graine déposée dans un pot, avec du terreau et la pluie pour l'arroser a donné vie à cette étrange petite merveille, plus légère qu'une coccinelle, plus petite qu'un pouce.

La vieille dame, dont on ne voit que les mains, possède la fillette et veut la garder "jusqu'à la fin des temps", elle sera son secret.
Mais la fillette, en grandissant, à besoin de liberté.

Elle casse la vitre de la fenêtre et s'en va, sans se retourner, à la découverte du monde.

Étamines au vent, elle file sur le chemin de la liberté.

Lire la suite...

mercredi, octobre 25 2017

Bêtes en devinettes

betes_en_devinettes.jpgBêtes en devinettes, May Angeli, éditions des éléphants,

Voilà un drôle d'objet, entre imagier des animaux et jeu (de devinette, vous l'aviez compris au titre).

L'album s'ouvre dans le sens de la hauteur. Avec son épaisseur, son format rectangle et son sens d'ouverture, il évoque autant une boite de jeu qu'un album.

A l'intérieur, il y a d'abord une petite description de l'animal: "Têtu, moi? C'est ce qu'on dit". La question, inscrite sur fond blanc, est encadrée par un élément naturel (feuilles, paysage de montagne ou épis de maïs) qui peut aussi donner un indice.
Sur la page en dessous, la question, toujours la même: "Devine qui je suis?" qui surplombe une frise avec les empruntes de l'animal.

On ouvre alors un premier rabat, le livre se déploie sur sa gauche, l'animal apparait avec son nom: "L'âne". Puis on ouvre le 2eme rabat, l'image s'étend sur sa droite et on voit alors la famille au complet, l'ânesse au centre et l'ânon à ses côtés.

Lire la suite...

lundi, octobre 23 2017

Lire des livres à des bébés

Couverture

Auteur : Dominique Rateau

Collection : Mille et un bébés-les bébés et la culture-

Editions : érès

Prix : 9.50€

Pages :95

Un éloge au Livre est-il nécessaire? Nous sommes de nombreux amoureux des livres... pour adultes et pour enfants! Il ne vous a sans doute pas échappé que la littérature de jeunesse a connu un essor conséquent ces dernières années, auteurs, illustrateurs et thèmes se sont multipliés.

Lire un livre à un enfant serait donc une évidence? Dès tout petit? Quel âge? Dans quel but? Tout le monde doit-il être à l'aise avec ça?

Dominique Rateau nous permet de balayer l'historique de ce mouvement notamment le contexte favorable qui a permis cette émergence, tout en soulignant les bienfaits de cette pratique. Aborder ces sujets induit toujours de la subjectivité, mais c'est en cela que l'on peut y trouver un sens, et tel que le souligne l'auteure, avoir des valeurs communes tout en reconnaissant les différences de chacun, n'est-ce pas là la culture? Et une nécessité pour l'humanité?

Lire la suite...

vendredi, octobre 20 2017

Questions idiotes

questions_idiotes_litterature_enfantine.jpgQuestions idiotes, Philippe Corentin, école des loisirs, 10€

Mais qu'elles sont bêtes les grandes personnes! Franchement, il faut toujours tout leur expliquer.

C'est que les pauvres, elles n'ont pas un grand sens de l'observation. On pourrait devenir rouge écrevisse et tout hurlant avant qu'elles ne comprennent que oui, l'eau de la douche est trop chaude! Rha la la, quels empotés.

Philippe Corentin, lui, il a les yeux en face des trous, il observe les adultes et quand il les représente, il n'hésite pas à les égratigner. Ici il s'amuse de toutes ces questions toutes faites, prononcées sans qu'on y réfléchisse et les illustre avec sa gouaille habituelle. Le résultat est frais, drôle et juste assez irrévérencieux pour qu'on comprenne que, quel que soit son âge, l'auteur se sent plus enfant qu'adulte.

Lire la suite...

mardi, octobre 17 2017

La noisette

la_noisette_litterature_enfantine.jpgLa noisette, Anne-Florence Lemasson, Dominique Ehrhard, Les grandes personnes, 17€50

Voilà un merveilleux livre pop-up aux découpes précises, aux pliages impeccables, aux formes parfaites, comme on y est habitués avec cet éditeur.

La neige tombe à travers la fenêtre. Dehors, un écureuil se hâte. Alors qu'il prépare ses provisions pour l'hiver, une noisette lui échappe.

Petit à petit, la neige la recouvre, tandis que différents animaux se promènent à leur tour dans le jardin. Une petite souris d'abord, fine et discrète, puis une mésange d'une grande délicatesse et des corbeaux qui se détachent, très impressionnants, sur le blanc de la page.

Lire la suite...

dimanche, octobre 15 2017

Puisque c'est comme ça, je pars!

PuPuisque-cest-ca-je-pars-Litterature_enfantine.jpgisque c'est comme ça, je pars! Yvan Pommaux, l'école des loisirs, 14€80

On voit tout de suite qu'elle a l'imagination fertile la petite Nora. Avec Jojo, son doudou, elle invente des aventures dans le bac-à-sable. Mais sa mère l’interrompt: il est temps de rentrer. Norma fait l'effort de sortir de son jeu quand le téléphone maternel coasse. Désormais, maman est loin, très loin, perdue dans le fil de sa conversation. Elle ne se rend même pas compte du départ de sa fille.

La fillette rencontre son copain Félix et ensemble ils partent à l'aventure dans le parc qui peu à peu se transforme sous leurs yeux en jungle sauvage. Le petit bateau de bois qui flottait dans la fontaine devient réel, les statues s'animent et les plantes jettent un œil sur nos deux héros.

Ils deviennent alors des explorateurs, plongés dans un monde étrange et parfois inquiétant. Poursuivis par une lionne ou faisant naufrage dans le lac, Norma et Félix vont devoir affronter des situations périlleuses. Au point que la fillette va égarer son doudou, Jojo, son tout premier partenaire de jeu.

Lire la suite...

- page 2 de 55 -